10 grands classiques de la littérature française : 10 great “classiques” of French literature

Le rayonnement de la culture française à l’étranger peut s’expliquer tant par sa richesse et son histoire que par sa diversité. En effet, les ressources culturelles qui constituent le patrimoine de la France sont variées et parmi elles on trouve bien sûr la littérature. Cette dernière a traversé les siècles sans s’essouffler et avec succès permettant aujourd’hui à bon nombre d’auteurs français, de toutes époques confondues, d’être internationalement connus et reconnus pour leurs écrits. Ce que l’on considère en France comme les classiques de notre littérature. Ces romans, pièces de théâtre, recueils de poèmes ou contes forment une part importante de l’éducation littéraire des plus jeunes, sont lus et relus, commentés et analysés avec intérêt et passion. Ces œuvres littéraires sont nombreuses mais je vous propose de découvrir dix incontournables classiques que je vous invite à lire tant pour leur intérêt littéraire que pour une immersion authentique au cœur de la culture française !

Madame Bovary de Gustave Flaubert

Ce roman nous entraîne au cœur de la Normandie du début du 19ème siècle suivre le quotidien d’Emma, fille d’un riche fermier au tempérament particulièrement influencé par ses nombreuses lectures. Epouse de Charles Bovary, elle s’ennuie au côté de ce mari au caractère effacé et rêve d’une vie mondaine comme celle dépeinte dans ses livres. La naissance de sa fille ne lui apporte pas plus de satisfaction quant à la vie à laquelle elle aspire et elle va alors donner un sens à son quotidien à travers des liaisons passionnées. Attirée par les hommes séducteurs et romantiques, elle noue des relations à l’image de ses désirs romanesques qui pourront cependant également lui être fatales. C’est à travers l’ironie que Flaubert nous décrit l’univers de son personnage principal qui nous inspire à la fois compassion et illustre dans un certain sens la sottise humaine.

Le Rouge et le Noir de Stendhal

Une des particularités de cette œuvre littéraire est sans aucun doute l’importance et la précision données à la description des caractères des principaux personnages. Le lecteur est alors d’autant plus transporté dans leur réalité et leurs ressentis. C’est tout particulièrement le cas pour Julien Sorel, personnage central de ce roman dont on suit l’ascension sociale permise par son ambition débordante et son intelligence. Fils d’un charpentier à l’enfance peu enviable, il ne cesse de gravir les échelons en usant entre autres du mensonge et en gagnant l’estime des classes sociales qui lui sont supérieures pour arriver à ses fins. Les femmes qu’il rencontrera au cours de son ascension le marqueront autant qu’elles lui permettront de se faire un nom dans cette société française à l’aube de la Révolution de 1830.

Germinal d’Emile Zola

Il s’agit de l’œuvre la plus représentative du courant littéraire appelé naturalisme qui se base sur des études documentaires considérables afin de retracer au plus près la réalité de l’époque dans un roman. C’est ce qu’a parfaitement réalisé Zola en décrivant précisément et de façon on ne peut plus réaliste la vie des mineurs en France au début du vingtième siècle. Germinal est donc à la fois une œuvre littéraire, un témoignage historique et un engagement politique de son auteur. C’est le treizième volume d’Emile Zola consacré à la famille des Rougon-Macquart, dans un contexte de lutte des classes et au cœur de la germination d’un monde nouveau. On découvre en détails les prémices de la révolution ouvrières, de la lutte contre les injustices et les classes sociales, de la remise en cause du capital et du travail à travers ce roman engagé et prenant.

Le Père Goriot d’Honoré de Balzac

Péripéties et descriptions nous font découvrir tout au long de ce roman le destin tragique du père Goriot ainsi que la progression de l’éducation de Rastignac, un jeune homme dont on suit l’évolution à la fois sociale et sentimentale. Il s’agit là d’une œuvre typiquement balzacienne de par ses personnages alliant femmes belles et mondaines et jeunes héros, l’importance de l’argent, ainsi que la place faite au drame qui vient bouleverser l’équilibre et les consciences des personnages. Mais c’est également un roman propre à la plume de Balzac de par ses longues et précises descriptions qui peuvent passionner certains autant qu’elles peuvent en ennuyer d’autres. Il a connu dès sa publication en 1835 un fort succès et ne cesse d’être étudié aujourd’hui pour l’intérêt de son écriture et le témoignage porté sur son époque.

L’étranger d’Albert Camus

« Aujourd’hui, maman est morte ». En parlant de culture française, voilà LA phrase qu’il vous faut connaître, sans doute la plus connue de la littérature de notre pays et qui n’est autre que la première phrase de ce roman de Camus. Le ton est donné. C’est une œuvre atypique, qui pose question et dérange parfois. Elle est écrite à la première personne et Mersault, narrateur et personnage principal, nous conte ses péripéties avec un ton déplacé. En effet, condamné à mort pour le meurtre d’un Arabe et face au décès de sa mère, son recul sur la situation, son insensibilité et son manque de sentiment perturbe le lecteur. Il semble étranger à sa propre existence. A travers lui, Albert Camus nous pousse à nous questionner et nous livre une habile réflexion quant à la condition humaine et à son absurdité. Un roman marquant, dérangeant mais intéressant, atypique mais (un) classique !

Bel-Ami de Guy de Maupassant

Nous voilà plongés dans la société française de la fin du 19ème siècle et plus particulièrement dans l’univers de la presse que connaissait bien Maupassant en tant que journaliste. Grâce à son expérience, il apporte une dimension réaliste à son roman et nous décrit avec justesse le parcours d’un jeune homme ambitieux, Georges Duroy. On suit alors son incroyable ascension sociale dans un milieu où se mêlent l’information, l’amour, mais aussi l’argent, le pouvoir et les femmes, dont il se sert avec habilité pour parvenir à ses fins. Mais ces dernières s’avèrent être également en prise direct avec la notion de pouvoir en influençant leurs époux dans leurs décisions…

Les Misérables de Victor Hugo

Ce roman de cinq tomes fait aujourd’hui partie des œuvres littéraires les plus adaptées à l’échelle internationale et a notamment inspiré de nombreux films et comédies musicales dans le monde. C’est pourtant la misère et la pauvreté qui dominent tout au long des aventures de Jean Valjean et des autres personnages qu’il rencontre. Parmi eux, certains semblent s’accommoder de leur misérable condition, alors que d’autres s’en sortent ou sombrent dans leur extrême pauvreté. Cette image d’une société « misérable » n’est pourtant autre que celle qui se construit dans le contexte historique du 19ème siècle en France et que Victor Hugo tente de nous décrire. Sa démarche est à la fois politique et sociale et les convictions de l’auteur semblent claires à travers les existences de ses personnages au cœur desquelles se mêlent pauvreté, mort mais aussi amour et religion.

La Malade imaginaire de Molière

Cette œuvre n’est pas un roman mais une pièce de théâtre, représentée à Paris pour la première fois en 1673 et dans laquelle Molière a d’ailleurs joué jusqu’à sa mort. Tout au long de l’intrigue, il y critique la société française du 17ème siècle de façon comique. Entre répliques, musique et danse, on suit les aventures d’un hypocondriaque, Argan, obsédé par la médecine. De plus, il rêve de marier Angélique, sa fille, à un médecin mais celle-ci ne l’entend pas ainsi. A cela s’ajoutent de nombreuses manigances et querelles entre la femme, la fille et la servante d’Argan autour de l’héritage, du mariage et de la médecine notamment. Une comédie qui constitue un classique du théâtre français !

Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire

Il s’agit là d’une œuvre poétique, à la fois romantique et tourmentée qui, par la beauté des mots et de leurs images, nous emporte au cœur du tiraillement de son auteur, entre amour de Dieu et soumission au démon. Le titre de ce recueil de poèmes en est d’ailleurs l’illustration en insinuant que les fleurs ont pour origine le mal qui s’avère donc être fécond d’un point de vue esthétique. C’est la souffrance intérieure du poète et le vice qui font naître ces fleurs issues du mal. Publié pour la première fois en 1857, ce recueil va cependant être accusé de porter atteinte « à la morale et aux bonnes mœurs » et Baudelaire se verra obligé de supprimer certains poèmes et de les remplacer. Un véritable chef d’œuvre, symbole de la beauté et de l’esthétique de la poésie française.

Le Petit Prince d’Etienne de Saint-Exupéry

Enfin, voici le dernier incontournable que je vous propose de (re)découvrir bien qu’il soit déjà célèbre au-delà de nos frontières: Le Petit Prince. Ce dernier rencontre un aviateur échoué dans le désert du Sahara et se lance alors dans un voyage initiatique au cours duquel il fera la connaissance de personnages marquants et symboliques comme le renard, la rose, le serpent ou encore les habitants d’autres planètes. Il s’agit d’un conte, joliment illustré par l’auteur lui-même avec une portée à la fois philosophique, symbolique et critique du monde moderne. Une œuvre pleine de douceur et de rêverie qui invite à la réflexion.

************

The influence of French culture abroad can be explained by its wealth, its history and its diversity. Indeed, the cultural resources forming the heritage of France are varied and among them we obviously find literature. It crossed the centuries without falter and is still successfully today allowing many French authors, from all periods, to be internationally known and recognized for their writings. What one sees in France like “classiques” of our literature. These novels, dramas, collections of poems or tales are an important part of the literary education of the youngest, are read and reread, commented and analyzed with interest and passion. These literary works are numerous, but I invite you to discover the ten French “classiques” you must read for both their literary interest and for an authentic immersion in the heart of French culture!

Madame Bovary by Gustave Flaubert

This novel takes us to the heart of Normandy in the early 19th century and follows the daily life of Emma, ​​daughter of a wealthy farmer, with a temperament particularly influenced by her many readings. Wife of Charles Bovary, she is bored at the side of this husband with an erased character and she dreams of a worldly life like the one depicted in her books. The birth of her daughter does not bring her more satisfaction with the life to which she aspires and she will then give meaning to her daily life through passionate relations. Attracted by seductive and romantic men, she builds relationships in the image of her romantic desires that may however also be fatal for her. Through irony, Flaubert describes the universe of his main character who inspires both compassion and illustrates in a sense the human folly.

Le Rouge et le Noir by Stendhal

One feature of this literary work is undoubtedly the importance and the precision given to the descriptions of the main characters’ temperaments. The reader is then even more transported into their reality and their feelings. This is especially the case for Julien Sorel, central character of the novel. We follow his upward mobility permitted by his boundless ambition and his intelligence. Son of a carpenter and with an unenviable childhood, he continues to climb the ladder by using among other lies and by earning the esteem of superior social classes to achieve his ends. The women he meets during his ascent will mark him and allow him to make a name in the French society at the dawn of the Revolution of 1830.

Germinal by Emile Zola

This is the most representative work of the literary movement known as naturalism, which is based on extensive researches to track as closely the reality of a period in a novel. This was perfectly realized by Zola, describing accurately and more realistically the lives of minors in France in the early twentieth century. Germinal is therefore at the same time a literary work, an historical testimony and a political commitment of its author. This is the thirteenth volume in which Emile Zola writes about the Rougon-Macquart family, in a context of class struggle and in the heart of the germination of a new world. We discover in details the beginnings of the workers’ revolution, the fight against injustice and social classes, the questioning about capital and labor through this engaged and fascinating novel.

Le Père Goriot by Honoré de Balzac

Adventures and descriptions make us discover throughout this novel the tragic fate of père Goriot and the social and sentimental education of the young Rastignac. This is a typical work of Balzac because of his characters combining beautiful and fashionable women and young heroes, the importance of money, and the drama that upsets the balance and consciences of the characters . But it is also typical work of Balzac because of his long and accurate descriptions that some would love but that can also annoy others. It has known since its publication in 1835 a great success and continues to be studied today for the interest of its writing and for the testimony focused on its time.

L’Etranger by Albert Camus

“Aujourd’hui, maman est morte”. Speaking of French culture, this is THE sentence you need to know; probably the best known of the literature of our country and that is the first sentence of this novel by Camus. The tone is set. It is an atypical work, which raises questions and sometimes disturbs. It is written in the first person and Meursault, narrator and main character, tells us his adventures with a shifted tone. Indeed, sentenced to death for the murder of an Arab and facing the death of his own mother, his insensitivity and lack of feeling disturb the reader. It seems foreigner to his own existence. Through him, Albert Camus pushes us to question and gives us a shrewd reflection on the human condition and its absurdity. An outstanding novel, disturbing but interesting, unusual but (a) “classique”!

Bel-Ami by Guy de Maupassant

We are plunged into the French society of the late 19th century and particularly in the newspaper universe that Maupassant knew as a journalist. Through his experience, he brings a realistic dimension to his novel and describes the life of an ambitious young man, Georges Duroy. We follow its incredible social mobility in an environment full of information, love, but also money, power and women he uses skillfully to achieve its ends. But they also seem to be in direct engagement with the notion of power by influencing their husbands in their decisions …

Les Misérables by Victor Hugo

This five-volume novel is today one of the most adapted literary works internationally and in particular inspired many films and musicals in the world. Yet this is the poverty and misery that dominate throughout the adventures of Jean Valjean and other characters he meets. Some of them seem to put up with their miserable condition, while others will come out or fall into extreme poverty. This image of a “miserable” society is however the illustration of the one being built in the historical context of the 19th century in France and that Victor Hugo is trying to describe. His approach is both political and social, and the author’s beliefs seem clear through the lives of his characters at the heart of which mingle poverty, love but also death and religion.

Le Malade imaginaire by Molière

This work is not a novel but a drama, shown in Paris for the first time in 1673 and in which Molière has also played until his death. Throughout the plot, there is criticism of the French society of the 17th century in a comical way. Between texts, music and dance, it follows the adventures of a hypochondriac called Argan, obsessed with medicine. Moreover, he dreams of marrying Angélique, his daughter, to a doctor but she does not agree. Added to this, there are many complots and quarrels between the wife, daughter and maid of Argan about inheritance, marriage and medicine in particular. A comedy that is a “classique” of French theater!

Les Fleurs du Mal by Charles Baudelaire

This is a poetic, romantic and tormented work which takes us, by the beauty of words and their images, to the heart of its author tugging between love of God and submission to the devil. The title of this collection of poems is representative of this idea by insinuating that flowers originated the evil which therefore proves to be fruitful from an aesthetic point of view. It is the inner suffering of the poet and the vice that make these flowers come from the evil. Published for the first time in 1857, this collection was accused of violating “morals and good customs” and Baudelaire was forced to remove some poems and replaced them. A true masterpiece, a symbol of the beauty and aesthetic of French poetry!

Le Petit Prince by Etienne de Saint-Exupéry

Finally, here is the latest “classique” I suggest you to (re)discover although it is already famous beyond our borders: Le Petit Prince. He meets an aviator failed in the Sahara desert and then embarks on a journey in which he meets significant and symbolic characters like the fox, the rose, the snake or the inhabitants of other planets. This is a tale, beautifully illustrated by the author himself, with a range of both philosophical and symbolic critique of the modern world. A work full of sweetness and dream which invites reflection.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s